Sciences pour le transport ferroviaire

 

 

Chaire Eurotunnel/Getlink (2018-2022)

Eurotunnel et l’École des Ponts ParisTech ont renouvelé pour cinq ans en janvier 2018 leur partenariat signé en 2013 à travers la Chaire « Sciences pour le transport ferroviaire ».

Ce partenariat a pour vocation de faire avancer la science ferroviaire en étudiant l’activité dans sa globalité, ainsi que la durabilité des installations et des technologies mises en œuvre. Sur la période précédente, la Chaire a notamment conduit à confirmer par des modélisations avancées la capacité du Tunnel à augmenter ses trafics avec l’emploi d’investissements numériques ou encore le brevetage d’une innovation majeure des supports de voie d’auscultation pour maintenance préventive, avec un robot nommé COBRA qui est utilisé en phase industrielle.

Une thèse a été lancée en octobre 2018 dans le cadre de cette Chaire qui vise d’une part à parfaire la compréhension du comportement en service de la voie en tunnel à l’aide de modélisations adaptées et, d’autre part, à pouvoir suivre à l’aide d’une métrologie installée sur les éléments de la voie l’évolution de tous les éléments de la voie afin d’optimiser au mieux les opérations de maintenance des éléments des voies et matériels roulants en couplant ces deux approches. Le but de ce travail est de repousser l’échéance de remplacement de la voie quand ces opérations ne sont plus viables économiquement ainsi que de pouvoir intervenir sur le matériel roulant avant l’apparition d’une usure trop importante pouvant endommager la superstructure des voies ferrées.