Ville, Industrie et Transition écologique

                                                                                                

                                      

 

La chaire Ville, Industrie et Transition Ecologique (VITE) a été créee en 2021

                                                   

Co-direction

Gilles Crague CIRED École des Ponts ParisTech

Nadine Levratto, EconomiX, CNRS, université Paris Nanterre

 

Objectifs 

La chaire Ville, Industrie et Transition Écologique (VITE) a pour but de mettre à disposition d’un public non-académique (médiation scientifique) des résultats de recherches réalisés au sein des laboratoires Cired et Economix sur les organisations industrielles et leurs interactions avec, d’une part, les villes et les territoires, et d’autre part, l’impératif de transition écologique.

 

Activités

Les activités de médiation mises en œuvre par la chaire sont de plusieurs types :

  • Diffusion de notes de synthèse (4 pages)
  • Organisation d’évènements thématiques (chaine Youtube dédiée)
  • Réalisation d’une collection de cartes (visualisations cartographiques des dynamiques géographiques de l’industrie)
  • Site-web dédié
  • Expertises et interventions dans les milieux professionnels

 

Thèmes 

3 grandes thématiques étudiées par les chercheurs impliqués dans la chaire contribuent aux activités de médiation mises en oeuvre :

1. Dynamique et géographie de l’industrie

• Identifier les déterminants de la place et du rôle de l’industrie et des services liés dans les milieux urbains,

• Proposer une analyse située des trajectoires d’entreprises en tenant compte des caractéristiques du milieu dans lequel elles opèrent,

• Approfondir l’analyse du champ d’activités désigné sous le label « industrie » ou « production » en reconnaissant l’imbrication entre industrie et services et proposer de nouvelles catégories pour
décrire le système productif,

• S’interroger sur la manière dont les grands défis contemporains, tels que la transition énergétique et écologique, la mondialisation (du côté des stratégies industrielles mais aussi du côté du commerce international et de sa régulation), la construction européenne, etc., impactent les opportunités comme
les risques au niveau des espaces urbains.

 

2. Analyse et évaluation des politiques industrielles

• Évaluer les politiques existantes et renouveler l’analyse de l’action publique en s’intéressant aux relations entre les acteurs, publics et privés, d’un territoire,

• Repérer et qualifier les interactions et complémentarités entre les territoires de même niveau (alliance des territoires) et entre les territoires relevant de niveaux institutionnels différents (initiatives locales, nationales et supranationales) nécessaires à la sauvegarde et au développement de l’industrie,

• Dresser une histoire des politiques industrielles, du rôle de l’État et des transformations susceptibles d’éclairer le recul de l’industrie.

 

3. Policy-mix pour le soutien à l’industrie

• Étudier en profondeur des écosystèmes territoriaux particuliers ou des domaines spécifiques (secteurs, filières) en collaboration étroite avec des acteurs publics et/ou privés afin de faire ressortir les méthodes de travail et les modes de gouvernance favorables au maintien ou au développement de l’industrie,

• Déduire de l’observation de cas particuliers une conception intégrée des politiques publiques qui combinent le soutien à l’industrie à d’autres missions de l’État et des collectivités locales parmi
lesquelles la dynamisation du marché du travail, la transition écologique et énergétique, la formation, l’aménagement du territoire et l’urbanisme

 

Plus d’information :  https://chaire-vite.org